Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre visite, vous consentez à naviguer sur notre site avec ces cookies cependant, vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment.

Contactez-nous

Diversité au travail

Des candidats HAYS racontent leur recherche d'emploi

« De tous les bureaux d’intérim, il n’y en a qu’un qui m’a contacté »

Suzana (31) arriva en Belgique en 2008 après avoir quitté son pays natal, l’Azerbaïdjan, dû au climat politique. Obtenant son permis de résidence en 2012, elle eut l’opportunité d’entamer sa carrière professionnelle Belge. « Mais à peu près personne ne voulait m’aider. »

Exceptionnellement, notre interview se déroule via mail car après ses heures de travail Suzana (31) préfère passer du temps avec ses enfants. Or, même par écrit, nous réalisons rapidement que c’est une dame ambitieuse. Dès son arrivée en 2008, bien que parlant parfaitement l’Allemand, elle commença immédiatement à étudier le Néerlandais, ce qui lui permit de rejoindre l’Enseignement de Promotion et de Formation Continue – Centrum voor Volwassenenonderwijs (CVO) en Flandres – au niveau quatre.

Toujours occupée

Suzana n’aime pas rester en place. Dès le début de la nouvelle année scolaire en septembre 2009, elle participa aux cours de Néerlandais hebdomadaires au CVO de Vilvoorde. Elle y ajouta des cours de Word et d’Excel. « Entre temps, je possédais tous les documents de demande d’asile nécessaires pour commencer à travailler » raconte-t-elle. « En 2009, j’ai été embauchée dans un magasin de chaussures. »

Obtenant son permis de résidence définitif en 2012, Suzana voulut évoluer professionnellement. « Ce permis me donna de nouvelles opportunités. » , dit-elle. « Voulant trouver un autre emploi, je m’inscris dans tous les bureaux d’intérims de Vilvoorde. Cependant ma candidature ne valait pas grand-chose, car je n’avais aucune expérience dans le secteur administratif. Je n’avais d’autre choix que de continuer mes recherches seule. »

Promesse

« Je postulai ensuite pour une offre d’emploi via le site web de la VDAB » , nous raconte Suzana. « Après avoir envoyé mon CV, je reçus un coup de téléphone du bureau de recrutement Hays. Malheureusement, l’offre n’était plus disponible. Lorsque je pus tout de même passer chez eux pour un interview, on me promit de l’aide. »

Suzana rentra à la maison et continua sa recherche. « Une semaine plus tard un consultant de Hays m’appela à propos d’une offre d’emploi d’une société à Zaventem. », nous fait-elle savoir pleine de joie. « Le même jour, j’eus un entretien d’à peine 20 minutes. Etant à l’arrêt de bus sur le chemin de retour, Hays m’appela à nouveau : j’étais embauchée !  Un mois après mon permis de résidence définitif j’avais décroché un nouvel emploi. »

Chance

Suzana travaille encore toujours pour la même société qui lui a offert cette chance en 2012. Ayant commencé en tant qu’agent administratif, elle travaille aujourd’hui dans le département des ventes. « J’adore mon boulot », annonce-t-elle. « Je reste reconnaissante pour cette opportunité qui a déterminé mon futur que le consultant m’a offerte. Par ailleurs, après avoir été embauchée, j’ai découvert que l’offre d’emploi avait été envoyée à tous les bureaux d’intérims de Vilvoorde. Cependant, aucun d’eux m’a contactée. »
 

 

--- Hays Belgium. Veuillez convenir des modifications à apporter aux citations avec notre PR & Communications Officer. Adressez-vous également à lui pour toute autre question ou pour de plus amples informations.

Gunther Malin
PR & Communications Officer
gunther.malin@hays.com
+32 (0)470/99.18.76