Fete des peres blog post

Comment être le meilleur père aussi marche professionnellement

En 2020, est-il encore obligatoire de faire un choix entre l'argent, un titre, des opportunités de carrière, ... et la parentalité ? Malgré l'évolution des points de vue, il semble souvent que ce soit le cas, mais il existe des possibilités de concilier travail et parentalité.

"Choisir, c'est renoncer" est une expression souvent entendue, mais doit-elle être la même pour l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée? En fin de compte, choisir pour l'un n'est pas choisir contre l'autre. Nous devons nous efforcer de remplacer l'ancien raisonnement "ou... ou" par "et... et".

Ne pas vouloir ou ne pas pouvoir?

Pour de nombreux pères, ce choix est une réalité. Une étude de l'organisation britannique WorkingFamilies montre que 36% des pères n'ont pas assez de temps pour leur enfant, tandis que 40% souhaiteraient jouer un rôle plus actif dans la vie de leurs enfants.  Où il y a une volonté, il y a un moyen, alors pourquoi cela ne se produit-il pas dans la réalité?

Apparemment, il existe encore des stéréotypes et des tabous autour de la parentalité chez les hommes, comme de penser que votre rôle dans la société prime sur votre rôle de père, là où idéalement ces rôles devraient être partagés en premier lieu. De plus, par exemple, de nombreux hommes ne prennent toujours pas leurs dix jours de congé de naissance, bien qu'ils y aient droit. Les hommes sont encore inhibés dans leur paternité par les stéréotypes dépassés de la femme soignante et de l'homme soutien de famille.

Maintenir l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée est une situation gagnant-gagnant pour les employeurs et les employés. Après tout, un équilibre entre votre travail et votre vie personnelle entraîne moins d'absentéisme et de stress, et comme employé, vous êtes plus impliqué et plus positif face aux défis et aux obstacles.

Il existait autrefois des "réseaux naturels": parents, amis et famille qui pouvaient s'occuper des enfants de temps en temps. Mais comme nous travaillons tous plus longtemps, ces réseaux naturels existent moins. Le mot clé pour les parents qui souhaitent un équilibre entre vie professionnelle et vie privée est donc la flexibilité, tant de la part de l'employé que de l'employeur. Les employés doivent avoir leur mot à dire sur la quantité, le moment et le lieu de leur travail. Et dans de nombreux endroits, cela devrait être possible, car la situation du coronavirus a montré clairement que beaucoup de choses sont possibles quand il s'agit de travailler indépendamment du lieu et du temps.

Conseils pour le parent travaillant

Les parents travailleurs peuvent également faire eux-mêmes quelques ajustements afin de balancer leur travail et leur vie privée. Pour cela, nous avons rassemblé 11 conseils pour une meilleure harmonie entre votre vie personnelle et professionnelle:

  1. Essayez de ne pas demander plus de flexibilité, mais de la vendre à votre patron. Soyez précis, et concentrez-vous sur les avantages mutuels qu'apporte la flexibilité. Tous les employeurs ne sont pas des machines sans enfants, travaillant de jour et de nuit.
  2. Planifiez vos réunions et vos missions les plus importantes non pas au début ou à la fin d'une journée, mais plutôt au milieu. Idéalement entre 10h et 15h. Après tout, on ne peut jamais être efficace à 100 % avec un enfant. C'est pourquoi il est bon de se donner une certaine marge de manœuvre pour les situations imprévues qu'un enfant apporte.
  3. Utilisez les mêmes compétences que celles dont vous avez besoin au travail pour élever votre enfant. Quelqu'un qui est organisé peut bien gérer les horaires, les routines fixes et la gestion du temps. Un parent créatif peut transformer un problème en un défi.
  4. Il faut tout un village pour élever un enfant, et c’est votre travail de parent de construire et d’entretenir cette maison comme vous le faites pour un projet au travail. Les fondements de l’éducation sont, comme pour une maison, la chose la plus importante, et tout comme vous investissez de l’argent dans une assurance pour votre maison, un investissement de temps est nécessaire dans le développement de votre enfant. Dans ce contexte également, on dit que le temps, c’est de l’argent.
  5. Prenez le temps d'évaluer la situation. Parlez à votre partenaire de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Essayez de faire de petits changements. Ainsi, un partenaire peut commencer et terminer plus tôt au travail. Essayez ces changements pendant peut-être deux semaines, puis évaluez comment vous vous y sentez ensemble.
  6. L'endurance et la délégation des tâches sont également cruciales dans l'éducation. Vous ne pouvez pas et ne devez pas tout faire vous-même, alors soyez sélectif et osez demander de l'aide ou déléguer des tâches.
  7. Il n'importe pas la durée de votre travail, mais l'efficacité. Il n'est pas efficace de travailler sur quelque chose jusqu'à ce qu'il soit parfait, et l'effort supplémentaire que vous y consacrez demande aussi plus de temps. Le perfectionnisme est une bénédiction pour les personnes qui ont des journées de 72 heures, mais pour la plupart d'entre nous, il entraîne une perte de temps, de la frustration et du stress. Connaissez la différence entre un perfectionnisme sain - vous apportez de la qualité, mais vous savez quand être satisfait: bon est assez bon – et un perfectionnisme malsain – les perfectionnistes exagérés sont moins productifs et efficaces, font preuve de procrastination et se perdent dans les détails.
  8. Formez une vision de votre équilibre idéal entre travail et parentalité, et poursuivez-la. Soyez réaliste: vous ne pouvez pas accompagner chaque sortie scolaire, vous n'êtes pas à la maison pour toutes les vacances scolaires, vous ne pouvez pas accompagner vos enfants à chaque passe-temps, ...
  9. Partagez vos responsabilités avec votre partenaire et travaillez selon un calendrier. De cette façon, les deux parents sont sur la même longueur d'onde et reçoivent leur part équitable de l'éducation des enfants.
  10. Tirez les leçons des erreurs et des critiques, tant au travail que dans l'éducation des enfants, et demandez conseil à d'autres parents qui travaillent. Après tout, le premier enfant venu au monde avec un manuel d'instructions n'est pas encore né.
  11. Rappelez-vous les moments dont vous vous êtes le plus souvenu. Vous souvenez-vous davantage des vêtements soigneusement repassés et du repas quotidien fait maison, ou plutôt de jouer au football ensemble dans le parc et d'aider à ces tables de multiplication difficiles ? Essayez de donner la priorité à la création de beaux souvenirs éducatifs.

Conseils pour l'employeur

Cependant, le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée n'est pas à sens unique. L'employeur joue également un rôle important à cet égard. Pour les employeurs, nous donnons également quelques conseils:

  1. Engagez-vous dans la situation de vos employés. Même une conversation informelle sur la vie des enfants fait qu’un employé sent qu’on tient compte de lui. Tenez compte d’eux dans vos communications internes, ainsi que pour des réunions et des discussions politiques.
  2. Demandez aux parents travailleurs ce dont ils ont besoin. Si l'initiative vient de l'employeur, les employés sont plus susceptibles de parler franchement de leurs besoins et de leurs souhaits. Une communication ouverte et une hiérarchie plate sont ici importantes. Plus la hiérarchie est plate, plus l'employé a le sentiment que l'employeur est ouvert à la communication, plus il a de chances d'oser discuter d'une proposition.
  3. Utilisez la technologie pour rendre le travail des employés plus flexible. Cela permet aux parents de bien faire leur travail, voire mieux, sans perturber leur vie de famille.
  4. Investissez dans les avantages sociaux des employés tels que les heures flexibles, le travail à domicile ou la formation des employés polyvalents. Un employé heureux est un employé productif.
  5. Pour les employés des grandes entreprises, des facilités supplémentaires pour les tâches domestiques sont un énorme avantage. Par exemple, les grandes entreprises disposent parfois de services de garde d'enfants, d'achats et de repassage, ou de bureaux satellites.

Un équilibre idéal entre vie professionnelle et vie privée est un objectif agréable, mais, tout comme élever un enfant, cela demande du temps et des efforts. De la matière à réflexion... Mais n'oubliez pas cette fête des pères pour profiter d'abord du petit déjeuner à moitié renversé au lit, y compris le café tiède et les visages rayonnants.

Contact box candidates

Une offre vous intéresse ?

Vous souhaitez avoir plus d'informations concernant une offre dans votre région ou secteur?

Vous recrutez

Vous recrutez ?

Enregistrez votre offre d'emploi et nous prendrons contact avec vous.