Sain et sauf à distance ?

Sain et sauf à distance ?

Il n'est pas surprenant que la que la pandémie de Covid-19 a affecté la santé mentale et le bien-être de nombreux employés. Mais quels sont les défis spécifiques auxquels les employés sont confrontés, et quelles sont les opportunités pour les employeurs qui souhaitent soutenir leurs personnels plus efficacement ? Hays a rassemblé des données mondiales et régionales pour le découvrir.

Bien-être des employés - Hays.be
Temps de lecture: 4 minutes | Publié dans Hays Journal 20

Les défis

Pendant la pandémie, beaucoup d'employeurs et d'employés ont eu des difficultés liées à leur santé mentale. En raison des confinements, les contacts sociaux ont été radicalement réduits, et de nombreuses personnes luttaient contre un sentiment de solitude. Cela s'applique aux employés de tous les niveaux professionnels. Des recherches ont montré que pas moins de 32 % des cadres en Pologne ont vu leur santé mentale se détériorer à cause de la pandémie. Mais la santé mentale n'est pas seulement un problème en Pologne ou chez les cadres. 37 % des employés dans le monde affirment que la pandémie a eu des répercussions négatives sur leur santé mentale. Les employeurs doivent accorder beaucoup plus d'attention à la santé de leurs employés, car 42 % des travailleurs souffrant de problèmes de santé mentale disent que leur employeur ne leur a pas apporté de soutien.

Ces problèmes de santé mentale peuvent être partiellement résolus par des programmes de bien-être, mais nous avons constaté que peu d'entreprises les utilisent. Seuls 38 % des répondants à notre enquête en Chine ont déclaré que leur entreprise avait mis en place un programme de bien-être des employés.
 

Les bonnes nouvelles

Malgré les effets négatifs de la pandémie sur la santé mentale des personnes, il semble que les employés commencent à rebondir. Avant la pandémie, 84 % des salariés américains se disaient bien dans leur peau. Au cours des premiers mois de la pandémie, ce chiffre est tombé à 66 %, mais il est remonté à 70 % aujourd'hui. Évidemment, ce chiffre n'est pas au même niveau qu'avant que le Covid-19 ne commence à dominer nos vies, mais c'est un bon signe que davantage de personnes commencent à se sentir mieux à nouveau.

Cela pourrait être dû en partie à la prise en compte croissante des problèmes de santé mentale par les employeurs. Selon nos données concernant l'Australie et la Nouvelle-Zélande, près de trois quarts des employeurs de ces pays ont déclaré que l'attention portée par leur organisation à la santé mentale et au bien-être s'est accrue dans une certaine mesure depuis l'épidémie de Covid-19. 51 % de ces employeurs déclarent également que la santé mentale et le bien-être de leur personnel constituent l'une de leurs priorités actuelles. Seule la protection des emplois est légèrement plus importante pour eux, 53% des organisations la mentionnant comme l'une de leurs priorités.

Les organisations sous-estiment également la résilience de leurs employés face aux défis de la pandémie. Notre étude montre que 28 % des entreprises américaines estimaient que leurs employés sont plus productifs qu’avant, alors qu'en réalité 45 % de ces employés pensaient avoir augmenté leur productivité. Et bien que seulement 20 % des entreprises aient estimé que leurs employés avaient amélioré leur moral, le chiffre réel était de 29 %.

Chez Hays, nous connaissons l’importance de prioriser le bien-être des employés. Yvonne Smyth, Directrice Groupe de la diversité, a déclaré ce qui suit à ce sujet : "Le bien-être des employés n'a jamais été aussi crucial pour les entreprises. Les employeurs ont la responsabilité (et l'opportunité) de prendre le temps de comprendre les besoins de bien-être de leurs employés. Également après la pandémie, ils doivent continuer à placer le bien-être des employés en tête de leurs priorités, en commençant par la conception et la mise en œuvre de stratégies de bien-être proactives, inclusives et holistiques qui offrent aux employés un accès à des ressources appropriées et pertinentes. Les organisations doivent également encourager et habiliter leurs employés à assumer la responsabilité de l'amélioration de leur propre bien-être.
 

Les opportunités

Outre tous les défis, Covid-19 offre également quelques opportunités, comme celles pour les employeurs qui cherchent à attirer et à retenir les meilleurs talents. Nos données montrent que 71 % des employés ont trouvé que faire partie d'une organisation qui valorise le bien-être des employés est devenu plus important pour eux depuis le début de la pandémie. C'est nettement plus que les 34 % qui ont déclaré que leur organisation le faisait actuellement, tandis que 75 % pensent que leur organisation devrait le faire.

En Australie, nous avons mené une étude pour découvrir ce que les employés attendent exactement de leur employeur en matière de santé mentale et de bien-être, avec ce top trois comme résultat:
 
  1. Une communication transparente et régulière
    55 % des personnes interrogées pensent que cela devrait être une priorité pour les employeurs. Pendant la pandémie, les organisations ont dû commencer à communiquer différemment en raison du grand nombre de personnes qui ont soudainement dû travailler à domicile. Il peut être difficile de bien communiquer avec ses employés lorsqu’on ne les voit pas en personne chaque jour, mais c'est essentiel pour tenir vos travailleurs engagés et au courant de ce qui se passe dans l'entreprise.
     
  2. Écouter à chaque employé
    45% des salariés souhaitent que leur voix et celle de tous leurs collègues soient entendues. Les temps sont difficiles, et chacun les vit différemment. Par conséquent, il est important que les dirigeants soient à l'écoute de ce que ressent chacun de leurs employés et de ce qu'ils peuvent apporter à l'entreprise.
     
  3. Renforcement de la formation et des compétences
    Comme mentionné précédemment, cette pandémie a créé beaucoup de nouveaux défis, et de nouveaux défis exigent de nouvelles compétences. Voilà pourquoi 35 % des travailleurs trouvent que leur entreprise devrait accorder la priorité à la formation et à l'amélioration des compétences.

sfmc contact blok

Contactez moi

Avez-vous une question ou un commentaire? Nous sommes heureux de vous contacter
  •  Lors de l'envoi de ce formulaire, vous indiquez que vous connaissez notre politique de confidentialité, qui explique ce que nous faisons de vos données personnelles.

block ik heb vacature

Vous recrutez ?

Enregistrez votre offre d'emploi et nous prendrons contact avec vous.

block download hj20

Télecharger le Hays Journal ici

Block volg hays op social

Suivez nous

Volg Hays op LinkedIn - Hays.be
Volg Hays op Facebook - Hays.be
Volg Hays op Instagram - Hays.be
Volg Hays op Youtube - Hays.be